Une semaine au Maroc - 11 au 18 novembre 2007

Publié le 19 Novembre 2007

DSCF2160.JPG
Lundi 12 novembre, il doit être 7h du matin. On est arrivé la veille au soir à Marrakech et après une bonne heure perdue à zigzaguer dans les avenues surchargées et bruyantes de la ville, on a pris la direction de Ouarzazate. Vers une heure du matin, bien fatigués, on s'est posé près de la route. Et voilà le paysage de terre rouge qu'on découvre le matin.

DSCF2162.JPG
En début d'après-midi on rejoint enfin Tineghir et peu après les gorges du Todra. La température est idéale et on sort vite le matos pour aller grimper sur le secteur du Jardin à la sortie des Gorges. L'escalade est plaisante sur un beau calcaire rouge bien grippant au-desus de quelques lopins de terre cultivés.

Le soir, on campe en face, un couple de français avec qui on a sympathisé l'après-midi nous nourrissent. Soirée franco-hispano-allemande bien tranquille...

DSCF2165.JPG
DSCF2167.JPGMardi matin, réveil toujours dans un décor fabuleux..

Aujourd'hui on s'attaque aux choses sérieuses avec l'escalade du Pilier du Couchant dans les gorges. Un itinéraire principalement en dièdre, assez physique, sur un rocher parfois patiné malheureusement et avec un équipement plutôt .. aéré...
DSCF2174.JPG
250 m plus haut, vue  plongeante sur le fond des gorges et sa nouvelle route bétonnée.. Heureusement à cette époque de l'année, les cars de tourisme sont assez peu nombreux.. On imagine facilement la traquillité des gorges avant la route et son seul oued coulant en son fond..
 

DSCF2183.JPGLe pilier vu du bas .

Le soir même on quitte les gorges pour poursuivre vers le sud et les premières dunes de sable. Comme on a pas trop envie de dormir dans la petite ville hyper-touristique de Merzouga pour ne pas finir sur un dromadaire, on pose une nouvelle fois la tente près de la route dans un paysage toujours lunaire (enfin on le constatera le lendemain). Réveil à 5 h pour assister au lever du soleil sur les dunes de l'Erg Cherbbi. On s'arrête à Hassi Labied quelques km avant Merzouga. A 6h du matin, le village est calme et désert. Après avoir traversé rapidement la petite oasis qui borde les premières dunes, on peut toucher ce sable si fin et rose.

DSCF2190.JPG

DSCF2191.JPG

DSCF2194.JPG

DSCF2201.JPG

DSCF2206.JPGTerre noire et sable rose

On voulait revenir ensuite aux gorges du Todra mais une erreur du GPS manuel fait engager notre voiture de kéké sur la route vers Zagora. Quand on s'en aperçoit au bout de 80 km de ligne presque droite c'est trop tard pour faire demi-tour. Pas vraiment de regret car la beauté des paysages est époustoufflante. Pause à Nekob, en quête de nourriture.. puis à Tansikht quand la route rejoint la vallée du Draa. On s'arrête dans un café bien banal vu de l'extéieur mais le serveur nous emmène à l'arrière et oh surprise c'est une petite oasis qu'on découvre : un jardin vert, palmiers, orangers, fleurs, une fontaine au milieu, des chaises et tables discrètement dissiminées.. On va bien rester deux heures à profiter de cette fraîcheur. Puis il faut repartir. Nouvel arrêt à Agdz, un village bien animé où on fait le plein de patoches et de quelques fruits.

DSCF2210.JPGPause puits bienvenue après Agdz

On pose à nouveau la tente un peu au milieu de nulle part..

DSCF2211.JPG
Jeudi on poursuit la route en remontant vers le nord. Arrêt thé et emplettes (toujours des fruits, des clémentines délicieuses à 6 dh le kg!!) dans la petite ville commerçante de Taliouine, centre de production du safran (15 dh ou 1,5 euros le gramme!). La route tortueuse qui remonte vers Marrakech via le Tizi n Test à 2100 m est magnifique. Puis en fin d'après-midi, on atteint enfin le petit village d'Imlil au pied du Djebel Toubkal dans le Haut-Atlas, point culminant à 4167 m, du Maghreb.

L'ascension du Toubkal est très prisée car même avec cette altitude on y monte facilement en baskets. Hbaituellement elle se fait en 2 jours avec une nuit au refuge du Toubkal. Cependant en une journée c'est possible aussi et plus amusant... Vendredi matin on part donc d'Imlil à 6h30. Trois heures plus tard on atteint le refuge à 3100m. Une bonne pause d'une demie-heure pour boire et s'habiller. Un mauvais pierrier succède à l'autoroute qui permet de monter au refuge et les premiers signes de l'altitude se font sentir : rythme ralenti et respiration courte..

PB160003.JPG

PB160007.JPG

DSCF2217.JPG
250 m sous le sommet, c'est dur...
 PB160014.JPGEnfin le sommet sans vent et pour nous seuls..

DSCF2246.JPG
Descente paisible dans un vallon parallèle à celui de la montée depuis le refuge et bien plus agréable.
Pourtant dans ce vallon on trouve les débris d'un avion qui s'est écrasé en 1977. Là c'est le moteur, ça fait froid dans le dos..
DSCF2239.JPG

DSCF2251.JPG
Le village d'Aroumd au-dessus d'Imlil. A 18h on est de retour à l'hôtel de l'Aïne où Aziz notre très sympa hôte nous attend de pied ferme peut-être un peu inquiet...

Le lendemain samedi, on s'octroie une grasse mat et du pain frais avec du chocolat! Puis on entame un petit tour au-dessus du village.

DSCF2264.JPG

DSCF2269.JPG
Longue pause dans l'herbe au col de Tamartet. Mais il nous faut rejoindre Marrakech ce soir pour prendre l'avion tôt le lendemain matin... Malheureusement on a pas le temps d'aller déambuler dans la médina et la place Djemaa el Fna.. mais le quartier du Guéliz dans la ville nouvelle est également intéressant.

Cette semaine de vacances s'achève, comme par hasard,  par un coucher de soleil à Chamrousse..
DSCF2274.JPG

Rédigé par CEI

Publié dans #Randonnée à pied

Repost 0
Commenter cet article

Bruno W 23/11/2007 09:46

Très jolies ces gorges du Todra... j'y suis passé il y a quelques années. M'étais toujours promis de revenir pour grimper puis finalement... ça donne envie... En tout cas pas de regret côté surf : les dunes à Merzouga je l'avais fait ça :-) un berbere m'avais prêté un vieux surf suisse ;-)

liolal 21/11/2007 09:36

En tout cas, t'étais pas obligée de nous ramener le vend de sud :)

CEI 21/11/2007 10:16

Satané météo!! Y a plus qu'à retouner là-bas tiens! En plus y a plein de couloirs à skier.. manque juste la neige..

squal 20/11/2007 23:05

Ah la la ! Ca me rappelle de bon souvenirs tout ça ! Mais j'avais plutôt opté pour l'Atlantique et surfer à Imsouane puis balade dans l'Anti-Atlas à Taphraoute.Magique le Maroc quand on sort des "autoroutes" !Va falloir venir nous raconter maintenant ;-)

CEI 21/11/2007 10:17

On serait bien aller faire un tour à la mer aussi... A quand la raclette?

Sam 20/11/2007 22:27

Sympa et variée votre semaine au Maroc!En tout cas il y a plus de neige à Chamrousse qu'au sommet du Toubkal pour l'instant. Il faudra le refaire à skis!

Maud 20/11/2007 13:37

Wahoo!!!!Heureusement qu'on vous avez gardé un peu de neige pour adoucir le retour de vacances ;-)