Essai au Sirac - 1er mai 2008

Publié le 6 Mai 2008

Pour ne pas dire .. But..
Après notre sortie précédente à la Brèche en V, OLE a recruté Cyril pour retourner voir le Sirac de plus près et sa voie Tardivel qui descend de la dent la plus à gauche. D'après eux ça passe.... Bon et bien allons vérifier... (gloups mais qu'est-ce que je vais faire là-bas..). Les sacs sont vite refaits et mercredi soir nous sommes tous les 4 réunis pour un plat de pâtes sauce fromage... avec une bonne bouteille de pif.. sur le parking jouxtant le départ du sentier du Ministre. Nous dormons pour la première fois dans la Volvomobile et c'est concluant.

Réveil 4h.. aïe... départ 5h et 3ème sentier du Ministre en 5 jours... il fait beau, l'atmosphère est calme, la remontée du vallon du Chabournéou s'avale rapidement. Après ça se gâte : le Sirac "fume". Une espèce de vent de sud-ouest hostile rabat sans cesse la neige en nord-est, pile là où on va.. On dirait d'ailleurs que ça ne souffle qu'ici au-dessus de nos têtes.. OLE commence à grogner "j'aime pas ça, ça va tout plaquer"... Tout ça sent le but à plein nez. Pourtant on continue tous les 4, en se disant que peut-être que ça va le faire... quand même.
Cyril a, son habitude, trace devant. Sous les premières pentes du Sirac, on met les skis sur les sacs.. Cyril part droit, OLE un peu sur la gauche, traverse pour rejoindre sa trace quand le manteau neigeux se fendille mais reste en place.. Je lui emboîte le pas puis Hélène. 30m au-dessus, s'amorce une traversée vers la droite au-dessus des barres puis tout droit dans une sorte de couloir.. Cyril a disparu de notre vue quand au bout de 5' un très distinct "plaaaqueeeeeee!!!!!" parvient à nos oreilles. On se fige tous les 3, tendus et on voit débouler du couloir.. la plaque en question... mais, ouf, pas de Cyril. "Eh oh ça va? ouh ouh!!".. "Ouais ça va!! je redescends.." On a déjà plié crampons et rechaussé les skis quand Cyril, un peu chamboulé, nous rejoint. La plaque est partie au-dessus de lui, glissade de 5m, rattraapage grâce au piochon et arrêt.. C'est pas qu'elle était balèze mais elle filé bien droit au-dessus des barres déjà conséquentes...

Eh bien il n'y a plus qu'à plier bagages.. Comme il est encore tôt on choisit de poursuivre en direction de la Brèche et de remonter le couloir à droite de la Brèche en V.. Une fois entrés dans le bouzin, ça se raidit et surtout ça se charge. Arrêt 30m sous la sortie.. ça sent le moisi. Bonne gavade à la descente mais on skie un peu sur des oeufs craignant que là aussi ça se barre sous nos spatules. Mais cette fois-ci rien ne bouge et on enchaîne les grandes courbes jusqu'au replat sous le refuge.

Le Sirac fumant et plaquant

descente du couloir à gauche de la Brèche

hummmmmmmm

Rédigé par CEI

Publié dans #Ski-alpinisme

Repost 0
Commenter cet article

manu 09/05/2008 22:04

c'était aujourd'hui qu'il fallait y aller... mais peut-être ta purge a permis la sortie de Louis... si lundi çà veut bien tu peux compter sur moi ;-)

nicnic38 08/05/2008 22:26

et ben les enfants!!!!Un Joker de grillé!!!

alizé 07/05/2008 17:31

Belle frayeur, le genre de situation qui calme direct...