Week-end autour d'Ailefroide - 16 et 17 août 2008

Publié le 19 Août 2008

Exit les projets d'origine pour ce week-end de 3 jours! La météo se montre encore une fois peu clémente... C'est vrai que la période autour du 15 août est rarement une période de beau temps chaud en montagne. Alors après une multitude de mails échangés entre les différents protagonistes, le programme est arrêté :
- vendredi : grimpe
- samedi : grimpe
- dimanche : grimpe

Facile, non?

Vendredi matin, nous voilà donc à bord de la Fiestamobile en direction de Monetier les Bains. Arrêt-café au Pied Duc pour sonder le moral des troupes de la famille Gignoux après une semaine de temps moyen... Second arrêt à Monetier chez Lise qui nous attend de pied ferme... mais la pluie a raison du programme initial et nous repartons sur ses conseils pour une tournée des magasins entre Monetier et Briançon à la recherche de la solde cachée... Là je suis à peu près sûre de pas être taquet... Après 4 bonnes heures de crapahut, le résultat est :
- Cyril = 0
- Loïsyann = 0,5
- moi = 2. je savais que j'allais les ratatiner...

Bon c'est pas le tout de fanfaronner mais il faut préciser les plans des jours suivants. Autour d'une bonne raclette (il fait 8°C à Monetier), on décide d'aller grimper à Ailefroide le samedi, monter ensuite au refuge du glacier blanc et dimanche de faire une voie dans la pointe des Cinéates. Et hop. Samedi, nous voilà en route aux aurores et après un arrêt infructueux au camping d'Aillefroide pour tenter de surprendre Alizé en train de travailler, nous nous posons au parking du secteur de Palavar. Tandis que Cyril et Lise vont se frotter à la "Voix de son maître", avec Loïsyann, on échoue dans la "Vie devant soi", tout un programme. Deux belles voies bien dalleuses où on a la chance de se trouver seuls. 350 m plus tard, on redescend et la flemme aidant, on préfère l'option partir du bas le lendemain. Dodo donc au refuge Cézanne et lever à 5h...

La montée dans la fraîcheur du matin est rapide. Passage express au refuge et nous revoilà repatis pour gagner le pied de la face sud de la pointe des Cinéastes où en octobre dernier nous avions déjà traînés nos savates dans le Vieux piton : les 2 L partent donc dedans et avec Cyril on opte pour l'autre voie "Chassé croisé" tracée plus directement.. Mais la voie ne vaut pas celle du Vieux piton qui se déroule dans un bien meilleur rocher : "
Chassé croisé" est peu homogène et le caillou n'est parfois pas très sain..
On se retrouve plus tard au refuge pour se réchaîfrir et puis c'est la descente rapide elle aussi où on croise des hordes de gens montant au refuge... Signe qu'il fera beau le lendemain... Grrrrrrrrrrr

Lise dans la voix de son maître

Loïsyann dans la vie devant soi


montée au refuge

première longueur de Chassé croisé

Lise dans the old piton

la belle dalle du Vieux piton

ça pèle

dernière longueur de Chassé croisé avec un pas de 6 de m%%%!!!!!!e... et en plus il neige!
 
plus tard sur la moraine

réconfort

Humpf.... froid....

Rédigé par CEI

Publié dans #Alpinisme - escalade

Repost 0
Commenter cet article

zigual 21/08/2008 18:32

Raté pour me susprendre en train de travailler ;-) En plus c'est rare de me voir bosser, vous avez pas eu de bol...Sinon bien sympathique WE malgré le temps ! Les grenoblois, ils feraient mieux de rester chez eux avec leur pluie ;-)

Cyril G 21/08/2008 09:19

A noter que la voie "chassé croisé" est moins équipée que sa voisine et bien que moins continue, les passages durs sont plus soutenus, les coinceurs/sangles sont utiles (pour le 6a+ et le 5c).+ d'infos : http://www.ailefroide.com/Hebergements/Refuges/Glacier_Blanc/topos-vieuxpiton.jpg

- 50% 20/08/2008 22:31

Ouais enfin, pas d'aussi bonnes affaires que dans le valgaudemar quand même !