"Caturgeas" - 30 novembre 2008

Publié le 2 Décembre 2008

Après un mini-conciliabule sur le parking la veille, on décide d'aller le lendemain tâter du glaçon. Hélène se joint à nous et sur les conseils avisés de JBT, on s'oriente vers l'Oisans. Le matin, à Bourg d'Oisans, le réchauffement est sensible d'après le thermomètre de la voiture, on décide donc de poursuivre jusqu'à la Grave. Après un café salutaire, on s'approche du pied de Caturgeas à 30" de la voiture. L'ambiance est humide mais il y a quand même de quoi faire. Au moins, les ancrages seront faciles..

Une cordée est engagée au-dessus de nous et fait un peu de ménage. Elle rebrousse chemin et on fera de même au bout de la 4ème longueur, il fait vraiment chaud même mouillés. On s'engage donc dans les rappels.. Et c'est le drame.. dans le dernier, arrivée en bout de corde, je vais pour choper mon piochon passé dans le porte-matériel de mon baudrier.. horreur il n'y est plus.. Je demande à Cyril au-dessus de moi de regarder si il est pas sous ses crampons, que dalle.. Les boules... Du coup Loisyann et Cyril enquillenront une seconde fois les 4 longueurs tandis qu'avec Hélène on fait les 400 pas en bas... Mais rien de rien .. Il a du glisser dans un trou de la cascade... le coquin..

Hélène dans la 3ème longueur

une petite longueur sympa

photos de Loisyann

Donc AVIS à la population cascadeuse : il s'agit d'un piolet Simond Anaconda bleu (version marteau) si jamais...

Rédigé par CEI

Publié dans #Alpinisme - escalade

Repost 0
Commenter cet article

David George 04/01/2009 21:52

Dis donc, c'est votre deuxieme piolet en 2 ans!

CEI 06/01/2009 08:02


Oui mais avec un taux de retour de 50%!!