Tour du Rachas - plateau d'Emparis - 23 juillet 2006

Publié le 24 Juillet 2006

Dimanche lever à 6h30, la grasse mat' quoi. J'ai RDV au Chazelet pour un tour du plateau d'Emparis en VTT. Avec le temps qu'il fait ça devrait être.. pas mal.. Je rentre donc dans l'ascenseur vers 7h30 pour en ressortir vers.. 8h15. Eh oui ça n'arrive pas qu'aux autres d'être bloqué dans un ascenseur!! La première réaction est l'incrédulité mélangée de stupeur "nannn j'y croooooiiiiis pas" - vient rapidement une phase d'agacement - j'appuie sur tous les boutons fébrilement gnak gnak - puis de résignation - je m'assois sur mes sacs, j'ai 2l d'eau et des barres, je peux tenir la matinée, respirons doucement sinon ça va virer sauna - suivie de réflexion-action - "gentil voisin, veux-tu bien me sortir de là?" puis d'attente - celles des pompiers. Enfin c'est le soulagement quand votre sauveteur vous ouvre la porte, tiens je l'aurai embrassée sur le front... passons..

Donc j'arrive au Chazelet je ne sais plus vers quelle heure après n'avoir pas traîné on the road... A peine le temps de dire bonjour, que je me retrouve sur le vélo en route vers le fond du vallon de la Buffe. C'est tranquille jusque là puis c'est une montée rudasse pour atteindre la Grande Buffe. Ensuite descente vers Rif Tort, une remontée au col Souchet, crochet au lac Lérié (la piscine de la Meije) puis c'est le retour sur le Chazelet avec une descente via le hameau de Clot Raffin... variée. En gros 25 km et 900 m de D+.

arrivée au col du Souchet

Xavier et Benoit contemplatifs, y a de quoi.

piscine panoramique grand luxe

photo Xavier Buffet

Rédigé par Cécile Eichinger

Publié dans #VTT

Repost 0
Commenter cet article

squal 24/07/2006 23:10

Le coup de l'ascenseur... Alors là j'avoue le plan loose ultime !!! Dans ces cas là il ne reste que la ZEN attitude ;o))
Sinon sympa ce plateau d'Emparis. La montée par Besse et ensuite le tour que vous avez fait est pas mal aussi. Ca permet de monter par une grosse piste roulante puis finir par le GR 54 très roulant et ludique à souhait. D'accord un peu plus de dénivelé... Mais dans ce cadre on ne le sent pas !
Que dire de la piscine... MAGIQUE ;o))