Nocturne de l'Aigle - 16 février 2007

Publié le 18 Février 2007

La Nocturne de l'Aigle a pu avoir lieue vendredi 16 février après un premier report d'un mois. On s'était dit que, forcément en février, il y aurait suffisamment de neige pour la faire au domaine de l'Aigle... et bien non c'est à peine croyable... Avec Manu on décide finalement de maintenir la course, ce serait dommage de ne pas la faire dès la seconde édition malgré la date pas idéale à deux jours de la Croix de Chamrousse. Mais on la remonte de 400 m au stade de neige de Lans. Première reco. du parcours mardi soir, deuxième, jeudi, sous une chaleur oppressante mais à un autre endroit et enfin vendredi y a plus qu'à... On a trouvé notre boucle : 95m de D+ au compteur, ça va le faire...

Vendredi quelques habitués sont là mais aussi des coureurs inconnus du circuit voire débutants. Des débutants qui ont pu s'aligner sur la ligne de départ aux côtés de Stéphane Brosse et de Pierre Gignoux qui ont reformé, pour l'occasion, leur équipe de choc. S'aligner parce qu'après...

On donne le départ un peu à l'arrache après avoir cherché comment marchait le micro... Comme dans une vraie course, tous s'élancent à fond les ballons pour leur première boucle. Quelques minutes plus tard, le premier surgit, c'est Stéphane. Les coureurs se succèdent ensuite avec plus ou moins d'ordre et de méticulosité pour remettre les peaux... Avec Didier, Daniel, Jérôme, parents, frère et neveu pour l'occasion, on compte les tours. Faut pas être moins pour ne pas en louper et encore on fait des erreurs! Les styles se succèdent également : pas glissé ou sautillant, buste plus ou moins penché, visage plus ou moins crispé!

Au bout de 55', on fait sonner le sirène des pompiers, histoire de motiver les coureurs un peu cuits d'en remettre une couche avant le gong final.. A 21h15 un dernier coup de sirène tonitruant - bah oui c'est le pompier local, Manu, qui s'y colle - annonce la fin de l'épreuve, les concurrents n'ont plus qu'à franchir la ligne d'arrivée.

Ensuite c'est direction la salle des fêtes pour le vin chaud et la tartiflette (prévue pour 75 personnes, c'est que ça mange ces bestiaux!). Fin des hostilités vers minuit, un peu tous fourbus... Allez on remet ça en 2008...

Quelques photos d'ambiance prises par Philippe Descamps

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

résultats et photos sur http://dauphineskialpinisme.free.fr/

Rédigé par CEI

Publié dans #Ski-alpinisme

Repost 0
Commenter cet article