Alpi Grand Bo - 24 et 25 février 2007

Publié le 26 Février 2007

Ce week-end c'était à notre tour de revêtir, Jérôme et moi, nos habits de "CTF" - pour la définition voir ici, c'est très bien expliqué : http://annicketjj.over-blog.com/article-4940384.html lors de la course de l'Alpi Grand Bo. Le temps annoncé pour ce week-end est une catastrophe - sympa le bizutage - je charge la voiture d'un paquet d'affaires de rechange. Après un arrêt patoches pantagruélique à Thônes - faut bien prendre des forces - on arrive à 9h30 samedi matin au Grand Bornand. La plupart des bénévoles sont là pour le briefing mené par cousin Hubert, grand organisateur... 1h après nous voilà, toute une troupe, skis aux pieds pour aller reconnaître le parcours prévu. Bien rapidement,  il se met à neiger, le vent s'en mêle et sur l'arête du Lachat on en prend plein les oreilles... ambiance. Du sommet du Lachat, on bascule dans la raide combe Nouvelle bien chargée... remontée au col des Vaches, descente sur Plan Baudry et remontée à la bosse du Ch'nu (appelation d'origine incontrôlée). Tout le monde est rincé, le soleil fait une chaude apparition, sur la route à pied du retour, la neige fond à vitesse grand V. Retour au QG, faut modifier l'itinéraire de début et de fin pour demain ce qui oblige à passer par les pistes. Hubert commence à s'arracher les cheveux.. Enfin le parcours est bouclé. Le soir on est accueilli au chalet de Jacques Piétu au Chinaillon, un chalet de rêve dans un endroit de rêve, j'y resterai bien bloquée une semaine tiens. Après une pantagruélique raclette, on s'écroule vers minuit. A peine l'oeil fermé que le portable sonne, c'est 5h, c'est dur. Le café et le panetonne vites avalés, on rejoitn à nouveau le QG. les bénévoles sont sur le pied de guerre à 6h, il pleut des cordes. Aucune envie de passer la journée dans la poisse et pourtant...

A 1300m, au départ, les conditions sont tempétueuses. Le retard est reculé d'une demie-heure pour laisser le temps aux pisteurs de purger la descente de la combe Nouvelle. Les coureurs se gèlent, franchement j'aimerai pas être à leur place mais la mienne ne me fait guère envie non plus.. A 9h30 ça part sur les chapeaux de roue. Avec Jérôme on embraye en queue de peleton. On ira jusqu'à la bosse du Ch'nu aujourd'hui puis rejoindre un peu plus bas
Alice et Cécile qui s'égosillent au passage des coureurs. Au bout d'un temps indéfini, on s'arrache, il fait vraiment trop froid. Retour à la case départ, transis, mais les choses sont bien faites car il y a du reblochon "made by Champange" à l'arrivée miam! S'ensuit le traditionnel repas, remise des prix tout ça dans une ambiance toujours bonenfant. Hubert peut enfin respirer quoiqu'à peine car il a même pas eu le temps de se goinfrer à midi.

Au final une expérience intéressante de passer côté organisation mais sans le stress de celle-ci.
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Alice se caille..

Fichier hébergé par Archive-Host.com
l'éclaircie du week-end...


Fichier hébergé par Archive-Host.com
départ en fanfare...

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Mireille et Nadège, première course, pas dégoûtées


Fichier hébergé par Archive-Host.com
abus de rebloch..

Rédigé par CEI

Publié dans #Ski-alpinisme

Repost 0
Commenter cet article