Retour sur l'été 2009

Publié le 28 Octobre 2009

L'été 2009 commença tardivement - le 26 juin -  avec mes premiers pas sur le granit de la Tête de la Maye à la "Marre Maye", une journée calme - normal c'était en semaine - seulement troublée durant les 2 dernières longueurs par un orage qui heureusement passa un peu plus au nord. Une très jolie voie variée, elle suit au plus près le pilier sur la gauche, gazeuse et abordable (enfin Guillaume a tout fait en tête bien sûr.)

Guillaume dans la 3ème longueur juste avant le relais au-dessus du surplomb

Une autre très belle voie en granit et toujours en Oisans ce fut début août à la Dibona avec la voie Madier (première ascension en 1937.. ça laisse rêveur) en compagnie de Jérémy et Loisyann. Ma voie préférée des 3 que j'ai faites à l'Aiguille. Jamais très dure (à part la Fissure), un cheminement très esthétique et puis le rocher rien à jeter.. La fissure Madier recôtée 6b (enfin j'ai lu 6a+) depuis que JMC a fait le ménage dedans au grand dam de Chapoutot est un beau morceau (humpf..). M'enfin ça n'a pas eu l'air de poser de problème à celui passé devant .. Ce jour là on a failli faire demi-tour dans la voie, l'orage menaçant..

Un peu au-dessus du "tunnel"

Dans la  fissure Madier, ça râle!!

Il y aussi le calcaire... avec Seb le drômois normand au Mont Peney au-dessus de Chambery dans le festin de Babeth. Tranquille escalade de début juillet.
Une autre escalade calcaire tranquille ce fut en Chartreuse sur le site de la Cochette dans la voie du Petit Piton avec Stéphanie et Julie également en juillet.

Stef en tête..

et une dernière dans le Vercors avec encore Seb aux Rochers de Gonson début octobre


Retour au granit mais en altitude cette fois-ci dans le massif du Mont Blanc (et deuxième Mont-Blanc en 1,5 mois) avec l'ascension de celui-ci par l'Innominata versant italien le week-end du 14 juillet.
Une bonne mais belle bavante avec 3 jours de montée (le premier pour monter au refuge Monzino, le deuxième pour rejoindre le bivouac Eccles via la pointe de l'Innominata, le troisième pour rejoindre le sommet du Mont-Blanc par l'Innominata proprement dite et descendre sur le refuge du Goûter) et un de descente pour revenir à Chamonix.
Vraiment un beau voyage, long et bien entouré : piliers du brouillard à ma gauche et arête de Peuteurey à ma droite.. sauf que manque de bol on a tout fait ou presque dans le brouillard! On a failli d'ailleurs louper depuis le sommet le début de l'arête des Bosses. Mais on a vite été remis dans le bon chemin par un couple, les seules personnes qu'on ait croisé en hauteur ce jour là et qui venait de l'Aiguille du Midi par les 3 Monts. On était donc seuls sur le toit de l'Europe, c'est pas tous les jours, d'ailleurs au refuge du Goûter tous les alpinistes candidats malheureux ce jour là nous regardaient bizarrement "ah bon vous venez du sommet??!??" ce qui était assez comique (nous étions les héros ayant vaincus le summit!!). Accessoirement ce fut encore un Mont-Blanc dans le brouillard, la loi des séries?

J2 : avant d'atteindre le sommet de la pointe de l'Innominata

J2 : Loisyann sur la pointe de l'Innominata ; on voit derrière à droite ce qui nous attend le lendemain

J3 :Claire sur l'arête du Brouillard dans le ...

L'autre "gros" morceau de cet été ce fut la double ascension de la Meije en une semaine. La première fois la traversée classique des arêtes de la Meije en début de semaine, un régal.
Pile : on en prend plein les mirettes
Stef, Stef et Nadège dans la montée au refuge du Promontoire

Stef retrouve le soleil versant nord dans l'ascension du Grand Pic

et la seconde fois le week-end qui a suivi avec la "Pierre Allain" en face sud du Grand pic de la Meije.. un autre régal.
quelque part dans la face sud...

Topo de la face sud

(Re) traversée des Arêtes. Tiens je suis déjà passée là y a pas longtemps...


Sommet du Grand Pic

Là aussi...

Dire qu'il y en a qui ont loupé le grand chelem, directe nord - directe sud pour une sombre histoire de réveil qui n'aurait soi-disant pas sonné suffisamment fort..

Face : on s'en lasse pas

Donc pendant que certains cuisaient (pour des prunes) dans la montée des Enfetchores, on cuisait avec Stéphanie dans les délices de Notre-Dame à la cascade de Villard Notre Dame. Heureusement il y a une vasque d'eau très fraÎche à la sortie mais là .. hé.. c'est censuré..


Mais revenons au calcaire avec une classique tranquille à la Dent de Crolles dans "Poussez pas derrière" encore avec Stef. C'était pas l'objectif du jour (on devait encore visiter une voie cambonesque..) mais un embrayage récalcitrant en a décidé autrement..


Le must dans le calcaire ce fut quand même la "classique" voie de la Old Mother de Suzy Peguy dans le vallon de la Moulette dans les Cerces. Grand beau mais tout de même frisquet pour un 1er août..


tout ça pour montrer qu'à de rares fois je suis devant (en + là c'est hyper expo engagé dur raide vraiment aléatoire...)

Enfin je n'ai pu échapper à ça! Je reconnais que vu mon niveau rikiki, je ne suis pas fan du rocher bien-aimé de maître Cambon de la Tour de l'Homme..

Seb non plus on dirait..si pourtant..

Début juillet sur le Néron, une belle randonnée aérienne pas dure et franchement c'est chouette. Le synchrotron là, l'autoroute ici, la mairie là-bas... Non vraiment cette vue plongeante sur la ville grouillante est toujours surprenante..

Et puis il y eu 15 jours en Corse aussi... Tout ça ne laissa pas beaucoup de place à d'autres activités (ah si un Grand Duc en relais de filles fin juin où on arracha un podium haut la main..) et même pas à une incursion en Savoie. Tout fout le camp..

Rédigé par CEI

Publié dans #Alpinisme - escalade

Repost 0
Commenter cet article

zigual 06/11/2009 12:57


Un bel été avec des photos qui font rêver !


jj 02/11/2009 22:05


Bien belle saison, bravo! Cela  me rappelle bien des souvenirs. J'ai parcouru toutes ces voies (oui même le Néron...) sauf les deux plus belles: la PA et l'Innomita.Un ton au dessus bien
sur...de mon niveau. Merci pour les tofos et c'est sympa d'avoir réactivé ton blog.


CEI 04/11/2009 10:39


Merci JJ. Mais si j'ai parcouru ces 2 belles voies, c'est parce que j'ai eu la chance qu'on m'y emmène!! Tout de suite ça devient nettement plus accessible...