SDF (s)

Publié le 7 Janvier 2010

SDF, sans abris, précaires...

L'émission "C dans l'air" d'Yves Calvi était consacré à "eux" hier soir. A "eux" comme si ils étaient une frange à part de la population française, frange que l'on éloigne bien de nous en le regroupant sous un terme générique "SDF". Ces "SDF" c'est 3 millions de mal logés en France, 500 000 de logés à droite, à gauche et 100 000 de pas logés du tout!

Comment est-ce possible en France, ce pays qui commande des millions de vaccins à ne plus quoi en faire tandis que que des gens, et pas seulement les "clochards" de notre enfance, passent la nuit dehors, squattent ou habitent des logements insalubres? Comme le martèle à juste titre Bernard Bruhnes (l'excellent BB), il manque depuis des années des centaines de milliers de logements. Des logements qu'on ne construit pas, que les communes ne veulent pas construire et pas seulement des logements sociaux loin de là mais des logements tout courts, et qui génèrent une hausse irrémédiable du prix des loyers mettant sur la touche des milliers de gens qui travaillent mais dont le revenu n'est pas suffisant pour se loger décemment.

Seulement ces gens ça peut-être chacun de nous à un moment de notre vie : une perte d'emploi, une séparation, un drame a vite fait de faire basculer quelqu'un dans une situation difficile, situation heureusement souvent passagère. N'empêche. Pour moi c'est une des plus grandes hontes de notre pays aujourd'hui.

A revoir sur : http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1340

Rédigé par CEI

Publié dans #Vu ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

Julie 07/01/2010 11:17


De mon point de vue avant de construire de nouveaux logements il faudrait déjà remplir tous ceux qui sont vides où qui sont habités seulement une semaine par an ! Et il y en a des tonnes. Et quand
je vois le prix qu'on paye notre loyer, pour obtenir seulement 13°C en chauffant l'hiver (d'ailleurs on a arrêté ça sert à rien), je me dis qu'il y a une belle arnaque!


CEI 08/01/2010 07:48


Bin en fait ce que soulignait BB dans l'émission, c'est que le nombre de logements vacants, inoccupés est vraiment faible en tout cas bien trop faible pour couvrir les besoins. C'est anecdotique.
Il y a vraiment un problème de construction voire de manque de volonté de construire avec des communes qui ont des plans d'urbanisme trop restrictifs ente autres. Et le pb. du prix des loyers en
France est bien la conséquence d'une offre insuffisante.