Articles avec #randonnee a pied tag

Publié le 23 Mai 2011

Un peu de reco en Chartreuse en vue du Grand Duc le 26 juin prochain : une première fois au départ de Saint Pierre d'Entremont et 15 jours après, ce samedi, au départ de saint Hilaire du Touvet, pour un tour qui devient un "classique". Julie est de la partie, (re) découvrant ce qu'est un sentier à pied, des baskets, des bâtons, une renaissance en quelque sorte... et j'en suis sûre une reconnaissance pas loin d'être éternelle qu'elle nous vouera plus tard. 

P1040341.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par CEI

Publié dans #Randonnée à pied

Repost0

Publié le 16 Novembre 2008

Ce qui m'a frappé en premier en me réveillant au matin du premier jour, c'est le silence, presque assourdissant. Et puis au loin le regard butait sur le "Pouce" ou "Adouada" en touareg, monolithe caractéristique des paysages qu'on allait rencontrer durant la semaine.

La semaine a commencé par un largage en pleine nuit - 5h - et en pleine nature après 1h de 4X4 depuis l'aéroport de Tamanrasset. Morte de fatigue je m'endors illico. A 8h je sens qu'on me secoue un peu et je m'extirpe difficilement de mon sac pour découvrir mes compagnons de la semaine que la veille j'ai à peine vu. Nous sommes 8 touristes et 3 accompagnateurs : Boudjemma, le guide, Abdou, le cuisinier (hors-pair) et Abdelkader, le chauffeur du 4X4 suiveur et responsable du feu. La journée commence par un solide petit déjeuner puis après quelques présentations d'usage, nous entamons le trek qui va nous mener en 3 jours au plateau de l'Assekrem à 2700m d'altitude.

Le 4X4 contient toute la nourriture et l'eau pour boire et cuisiner pour 11 personnes pendant 7 jours..La seule source d'eau croisée sera dans l'oued Afilal au bout de 4 jours. On pourra même se baigner dans une marmite. Des conditions de sécheresse qui expliquent que l'on n'ait croisé personne durant la semaine  hormis à l'Assekrem, un groupe de touristes. ll n'y a pas de villages (pas d'eau), un seul campement de touaregs et encore. Cette aridité, l'absence d'eau - la dernière fois qu'il a plu c'était il y a un an - font réfléchir sur la valeur de cette eau qu'on consomme allégrement.

Enfin les nuits sont froides à très froides et par moment troublées par les hurlements des chacals... Le jour au soleil peut être bouillant..

Le rythme des journées sera le même durant 7 jours : lever vers 7h, petit déj autour du feu préparé par Abdelkader alis "Morgan Freeman", départ vers 8h30, marche jusqu'à 12h environ et on retrouve le 4x4. Déjeuner de crudités et de vache qui rit préparé par Abdou (y a plus qu'à glisser les pieds sous la table ou plutôt sur le tapis) puis thé (3 tasses) préparé par Abdel. Sieste. Puis marche à nouveau jusque vers 16h. Ensuite chacun se trouve un endroit pour dormir et s'occupe à diverses choses : petite excursion sur un sommet voisin, ramassage de bois ou partie de pétanque avec des coloquintes, bien roulantes mais fragiles! Repas vers 19h autour du feu. Et coucher tôt! Une semaine de patachons..

A  lire un article sur C2C avec le descriptif des voies de l'Adaouda, des Tizouyags, de Saouina etc.
Des belles photos sur le site de Rémi Thivel. Un article sur le blog de Millepattes un voyage de grimpe en 2007. 

Je suis partie avec l'agence Désert , rien à redire, et sur place on a été pris en charge par l'agence Imazarane de Tamanrasset. Je retournerai là-bas volontiers tellement c'est beau et les gens accueillants et maintenant que j'ai repéré, pour grimper sur ces beaux cailloux, mais aussi pour se balader dans le tassili du Hoggar bien différent.

Enfin imaginez un peu, le Hoggar (tout du moins la Wilaya ou département, de Tamanrasset) est aussi grand que la France et compte seulement 150 000 habitants dont la moitié habitent à Tam.

Place aux images

le Pouce ou Adaouda


Akar akar, balèse montagne forteresse

déjeuner

Droma mal en point

lever de soleil


arche

les Tizouyag depuis le plateau de l'Assekrem

coucher de soleil depuis l'Assekrem

lever..

Saouina

départ du dièdre nord de Saouina


les Tizouyag

thé


oued Afilal

oeuf de dinosaure?

blocs

petit sommet de fin de journée : c'est par où? c'est par là?

étendue infinie


touristes chéchés

partie de coloquintes : Abdou hyper concentré

Morge et Adriane au fond

Voir les commentaires

Rédigé par CEI

Publié dans #Randonnée à pied

Repost0

Publié le 13 Octobre 2008

Guidée par les prévisions de MF, je propose à Claire une virée dans le massif du Beaufortin avec rando et grimpe au programme. Dimanche c'est rando et notre choix s'est portée, un peu au pif, sur la vallée des Chapieux que Claire ne connaît pas et par une montée au col du mont Tondu via le refuge Robert Blanc. Une balade de 1000 m dans un cadre bien sauvage. Du col du mont Tondu la vue est "ouf" sur les glaciers voisins du massif du Mont-Blanc.

tête de Bellaval : couloir à skier et voies à grimper

col du mont Tondu, la fin est équipée d'une corde fixe et de câbles

Claire dans la "via"

du col du mont Tondu, vur sur le col Infranchissable

y a de la neige dans ce pays!

redescente du col

grosses bebêtes..

Aiguille des Glaciers et glacier des Glaciers


Le soir, en vu du lendemain, on se rend à St Guerin, point de départ pour le refuge de Presset. La tente est plantée devant le chapelle de St Guerin. Malgré cela, le lendemain matin, quand j'ouvre un oeil, j'entends "ploc-plic-ploc" sur la toile de tente... Ah ouais j'avais oublié qu'on était en Savoie...
Le routage météo nous apprend que sur Grenoble celle-ci n'est pas meilleure.. Les nuages semblent bien s'accrocher sur les sommets et après deux cafés on en conclut que la tête de Balme et sa voie en "rocher excellent" ce sera pour une autre fois..

offrandes à St Guerin

bivouac bien protégé..

On se décide pour les lacs de la Tempête au départ d'un bled au dessus de Cevins. Je ne les connais qu'enneigés pour les avoir parcourus rapidement lors de la Pierra Menta. Là c'est bien calme..

Grand Mont sans neige..

un des lacs de la Tempête

et un autre..

arrivée au col de la Louze

du col, vue sur l'Aiguille du Grand Fond et son "BAZ E8", brèche de Parozan et Aiguille de Presset : du beau ski en perspective...

descente

Voir les commentaires

Rédigé par CEI

Publié dans #Randonnée à pied

Repost0

Publié le 8 Octobre 2008

Une bien balade que cette Tête de la Muraillette.. En manque d'Oisans, j'ai choisi ce tour bien complet avec une immersion à 3000m.. Départ de Venosc et montée au lac de la Muzelle dans les premières couleurs de l'automne puis plus haut dans la neige. Après une petite pause ensoleillée au lac, je poursuis au col du Vallon puis c'est l'aller-retour à la Tête de la Muraillette. Le panorama vaut le déplacement surtout sur la Tête de la Muzelle - un jour peut-être.. Une fois là-haut il n'y a plus que 2000m à redescendre sur le lac du Lauvitel puis la Danchère et enfin le retour longuet à la voiture..

en montant au lac de la Muzelle

ambiance frisquette

le lac de la Muzelle

de l'arête qui mène au sommet, vue sur le Lauvitel

Rochail and Co

la reine Muzelle


l'arête qui mène au sommet. c'est une bouse mais faut pas s'en coller une de l'autre côté!


la plage du Lauvitel

Voir les commentaires

Rédigé par CEI

Publié dans #Randonnée à pied

Repost0