Emy bien cachée

Publié le 9 Avril 2016

Sortie annuelle avec Aurélie. La météo est joueuse mais nous n'avons pas d'autre choix que d'y aller !

Grande classique mauriennaise, jamais faite pour ma part.

Dès le départ le ton est donné : c'est nuages. La neige fraîche est de l'ordre de 5 à 10 cm, guère plus au-dessus. En remontant la piste forestière enneigée nous croisons un pisteur des Karellis qui s'enquiert de notre destination. On l'interroge sur le risque 3 annoncé en bas des pistes qui nous parait un peu "too much"... sans le dire, il partage apparemment cet avis...

On continue donc en toute tranquillité. Le plus coton sera de s'orienter, quoique il suffit en gros de filer droit dans le vallon. Mais le brouillard devient si dense qu'on voit à peine le bout de nos spatules. 500 m de dénivelé dans une vraie purée de pois, sans vent, dans un profil sans relief, tout en rondeurs, et le soleil qui chauffe malgré tout. Ambiance sauna. Puis c'est la récompense - délivrance. Vers 2500 m la transition s'effectue. Quel plaisir de se retrouver au-dessus de cette mer de nuages !

On emmerge

On emmerge

A l'approche du sommet

A l'approche du sommet

Les aiguilles d'Arves

Les aiguilles d'Arves

Vers les Grandes Rousses. SOS je ne reconnais rien !

Vers les Grandes Rousses. SOS je ne reconnais rien !

contente, quoi

contente, quoi

Rédigé par CEI

Publié dans #Ski-alpinisme

Repost 0
Commenter cet article