Retour en Oisans

Publié le 4 Août 2011

Enfin deux belles virées à la journée viennent rattraper ce début d'été maigrelet : samedi 30 juillet, la voie Nominé en face sud du Rateau et mercredi 3 aout la voie des Nains à la Dibona. Deux itinéraires aux caractères bien opposés : d'un côté une voie peu parcourue, en tout cas certainement moins que le pilier Candau tout proche, et quasiment pas équipée, hormis un premier relais composé de pitons neufs. Narcisse Candau inspira peut-être le survolté Nominé dans cette large face sud puisque le premier parcourut son pilier en 1966 et Nominé le sien en 1969. Ce dernier n'était d'ailleurs pas venu que pour "ça" puisque le même jour (le 4 septembre 1969) il ouvrait la voie des Dents rouges à la pointe Dosia juste de l'autre côté du col de la Girose! Et la veille c'était le pilier Gris toujours dans la pointe Dosia qui recevait la visite de Nominé et de son compagnon René Corrompt.

Quelle santé... mais à 21 ans pour Nominé, il n'y a pas de temps à perdre.

P1040610.JPG

le "supermarché" du Rateau : faites vos courses : Candau ou Nominé

Pour avoir parcouru également le pilier Candau, celui-ci côté TD- est peut-être plus facile que le Nominé, côté D+ : le rocher y est meilleur et en raison de sa fréquentation, il est mieux équipé. En revanche  le Candau est plus long : une fois parcouru le pilier Nominé, on débouche à proximité de la voie normale du Rateau, moins de 100m au-dessus du col de la Girose et il n'y a plus qu'à prendre pied sur la neige tandis que le pilier Candau se déroule longuement en arête presque horizontale une fois passées les difficultés.

P1040619.JPG

Ete-2011-1114.jpg

avant de traverser vers la moitié sup de l'itinéraire

De l'autre côté, une voie moderne pouvue d'un équipement béton, spéciale "cordées de niveau modeste" dixit JMC. Malgré ce descriptif moins prestigieux, la voie du Nain, au-dessus du refuge du Soreiller, n'est pas sans logique puisqu'elle débouche à proximité de la brèche des clochetons Gunneng et qu'il ne reste plus qu'à poursuivre vers le sommet de la Dibona par sa voie normale. Ce qui fait un ensemble assez honorable. La voie du Nain offre également un beau panorama sur l'Aiguille orientale du Soreiller et notamment ses deux tours rouges flamboyant.

Les deux itinéraires sont faisables à la journée : l'un en succombant à la tentation mécanique et l'autre uniquement à la force du mollet. 

P1040662.JPG

dans le voie des Nains  P1040673.JPG

sommet de la Dibona : un bel alignement

Rédigé par CEI

Publié dans #Alpinisme - escalade

Repost 0
Commenter cet article

Marc 31/08/2011 15:11



Bonjour Cécile,


 


Impressionantes tes photos sur ton voyage. On en prend plein les poumons, merci pour cette grosse bulles d'oxygène :)


 


Marc



PPY 17/08/2011 19:54



Salut Cécile,


Bravo pour ces sortie "Oisans" notament la voie Nominé au Rateau, qui ne doit pas etre faite tous les jours.


A propos du Candau, qui comme tu le soulignes est vivement recommandable, sa cotation n'est que D et non pas TD-, on navigue dans le 4, avec de temps en temps un peu de 5 et un coup de cul en 5c.


Bonne continuation